Monthly Archives: février 2014

Une convention avec le Théâtre du Marché aux Grains

TMG

Lors de sa séance du 11 février 2014, le Conseil d’Administration du lycée a validé une convention que lie le Théâtre du Marché aux Grains de Bouxwiller à notre établissement scolaire. Cette convention, qui couvre la période 2015-2017, vient souligner les liens très forts qui unissent le théâtre et le lycée depuis de nombreuses années maintenant. Son objet est d’inscrire dans la durée les engagements de chacun à travailler ensemble, le TMG allant plus avant encore dans ses propositions d’animations ou de spectacles pour les élèves, le lycée approfondissant pour sa part son travail de relais auprès des équipes pédagogiques et soutenant l’atelier théâtre.

Je remercie chaleureusement les équipes du Théâtre et les professeurs qui font vivre ce projet au quotidien. On ne peut que se féliciter d’une telle initiative sans doute unique en Alsace, elle entre pleinement dans les objectifs de notre Projet d’Etablissement et sera un élément majeur d’ouverture culturelle pour nos élèves.

Cliquez ici pour télécharger la convention TMG-Lycée Zeller

Philippe Buttani,
Proviseur

Une expostition photo au CDI : « Regards de moi »

Depuis dix ans maintenant, la Région Alsace organise une manifestation à destination des lycées en lien étroit avec l’Académie de Strasbourg : « Le Mois de l’Autre ». Il s’agit de sensibiliser les élèves à tout ce qui touche au vivre ensemble, au respect des différences et des cultures.

Le lycée Adrien Zeller participe chaque année activement à ce programme en proposant des animations éducatives à ses élèves. Pour cette année, nous avons souhaité organiser une manifestation qui puisse toucher tous les lycéens et amener chacun à s’interroger sur ces thématiques. L’idée d’une exposition photographique a fait peu à peu son chemin, la photo étant un moyen simple d’amener les élèves à s’exprimer. Par ailleurs, le Centre de Documentation et d’Information, de part sa situation géographique centrale dans l’établissement, permettait d’envisager une exposition qui serait vue de tous et en permanence.

Un groupe de cinq élèves élèves en seconde et première -Anne-Catherine, Juliette, Laure, Léa et Marie- s’est constitué pour travailler plusieurs mercredis après-midis avec Camille Bonnefoi, photographe professionnelle (http://camillebonnefoi.com/). La première séance était une forme d’initiation consacrée à la découverte de l’appareil photo et de photographes qui ont travaillé sur le sujet de l’autre ou de l’intimité. Les élèves ont ensuite pris des images lors des ateliers ou en autonomie lors de séances de prises de vues organisées au sein du groupe.

La visite du musée et de l’entreprise Würth

Le vendredi 6 décembre 2013 a été la date d’une sortie pleine de surprises et d’enrichissement. Deux groupes de Seconde se sont rendus sur le site de l’entreprise Würth à Erstein. Würth est une entreprise allemande spécialisée dans l’outillage destinée aux professionnels ; elle est présente dans 84 pays dans le monde et emploie 66000 salariés dont près de 4000 en France.

L’industriel Reinhold Würth est un collectionneur d’art moderne et contemporain qui a développé l’idée originale d’implanter des musées à côté de sites logistiques de l’entreprise. C’est ainsi que le triezième musée a été inauguré en 2008 à Erstein. Aussi, la première partie de la journée fut dédiée à la visite du musée et de l’exposition « L’appel de la forêt » où les élèves ont pu, entre autres, découvrir des œuvres de David Hockney, Robert Longo, Christo et Gerhard Richter. Certaines œuvres étaient plutôt surprenantes : les guides ont amené leur public à réfléchir sur le sens de ces créations et ont fait découvrir des techniques de peinture étonnantes. La visite guidée en allemand a été très compréhensible, même si la guide reprochait souvent aux élèves de ne pas participer assez…

L’après-midi a été consacrée à la visite du site logistique. Un bilan très positif de la journée : les élèves ont en général bien apprécié de sortir du cadre scolaire le temps d’une journée. A ce sujet, nous vous proposons de cliquer sur ce lien pour télécharger et écouter l’interview audio de Camille et Lisa ou bien encore écouter l’interview d’Elina et Emma

Mais découvrez quelques impressions dans les documents audio joints ! Et rendez-vous au CDI au mois de mars pour découvrir l’exposition qui aura lieu dans laquelle vous pourrez admirer l’imagination débordante des groupes de Mmes Bluchet et Bauer.

Alors, photo ou dessin ?
Robert Longo - Untitled (Fairmount Forest)
Robert Longo, Untitled

Quentin Bringolf
Seconde 5

Le lycée présent au sixième congrès trinational des sciences et techniques à Freiburg im Breisgau

présentation stand congres 2014 Le sixième congrès trinational  sur les sciences et techniques s’est déroulé à l’université Albert-Ludwig de Freiburg en Allemagne du 30 au 31 janvier 2014 .

Des élèves de lycées et de classes de 3ème de l’Académie de Strasbourg dont 3 terminales du lycée Adrien Zeller de Bouxwiller ont  participé et ainsi rencontré  des élèves du Bade-Wurtemberg et des cantons du nord-ouest de la Suisse. Les langues de communication ont été l’allemand et le français.

Guillaume Bauer, Thomas Quirin et Rémi Ruff , élèves de terminales S au lycée Adrien Zeller,  accompagnés de leur professeur de physique-chimie Madame Anne Schmittberger ont donc présenté leur projet devant tous les participants, dans l’amphithéâtre de la faculté,  tels que l’auraient fait des chercheurs. Leurs  travaux  portaient sur les ondes ultrasonores et l’algorithmique appliqué dans le domaine de l’intelligence artificielle avec comme objet technique  l’aspirateur robot. La physique et les mathématiques étaient indispensables et complémentaires  pour  l’étude de cet aspirateur encore peu  répandu. Les élèves ont conçu et présenté  une maquette et montré par quels  moyens un  tel aspirateur évitait les obstacles.

Par ailleurs, pendant ces deux journées, ils ont  tenu et animé un  stand en présentant, par un poster leur établissement, leur projet  et bien évidemment en exposant leur robot .stand congrès 2014

Au cours de ce congrès, les élèves ont pu visiter les laboratoires des instituts techniques des microsystèmes et de l’informatique de l’université. Les scientifiques et chercheurs rencontrés ont eu à répondre à de très nombreuses questions, en particulier  sur les choix d’orientation, de formation post-bac et sur les possibilités d’emploi dans leurs champs professionnels.

Le projet de ces trois élèves très motivés avait commencé en première S dans le cadre des TPE ( travaux personnels encadrés ) . L’un des trois élèves suit également une heure  par semaine d’enseignement de physique-chimie en langue allemande assuré par Mme Schmittberger dans le cadre de la section européenne – allemand en 1ère et terminale S – au lycée Adrien Zeller .

SORTIE AU FORUM DE BIOETHIQUE

forumA l’occasion du forum de bioéthique qui s’est tenu à Strasbourg la semaine dernière sur le thème du fonctionnement du cerveau, plusieurs classes de Terminale du lycée ont pu assister jeudi 30 janvier à la projection du film Die Welle sur le thème de l’emprise psychologique et à une conférence sur la place du fou dans la société. Le film nous a amené(e)s à nous interroger sur la possibilité de la mise en place d’une dictature de nos jours. Question qui nous a conduits à nous demander quelles seraient les conditions de mise en place d’une telle situation. Et les possibilités  d’y résister.

Nous avons relevé qu’un certain nombre de facteurs sociaux et économiques jouent pour permettre la mise en place d’une dictature. Celle-ci repose sur un mal-être. Il faut qu’un individu soit désabusé par son environnement. Une certaine insatisfaction quant au système politique en place et aux mesures qui en résultent, une frustration face à la constance de cette situation et l’absence d’évolution pourraient conduire à une autocratie. Des facteurs tels qu’un taux de chômage élevé ou un manque d’infrastructures nécessaires à la population, provoquent un énervement et une envie de changement. Les situations politiques instables poussent également les gens à se mettre en quête d’un meneur, de quelqu’un qui serait capable de stabiliser la situation et résoudre leurs problèmes, du moins, en apparence. Il est aussi indispensable que la dictature mette en place un sentiment de communion afin que les membres sentent en eux l’impression d’appartenir à un groupe, les rendant d’autant plus puissants, plus sûrs d’eux. Un individu peut penser qu’il est au-dessus des dangers idéologiques et qu’il est supérieur aux autres parce qu’il fait justement partie d’un groupe qui partage ses idéaux.