Les 400 ans : l’article du groupe de Littérature et Société
de la Seconde 4

 

Pour aborder ces vacances dans la bonne humeur nous vous proposons un petit retour en arrière sur les festivités des « 400 ans ». Voici l’article rédigé par les élèves de Seconde 4 en Littérature et Société avec Mme Muckensturm.
Bonne lecture et très bonnes vacances à Tous !

 

Le Samedi 29 septembre 2012, le lycée Adrien Zeller a organisé une journée costumée, qui avait pour thème les années 1920-1930, en l’honneur des 400 ans de l’enseignement secondaire à Bouxwiller.

Petit rappel

En 1612, le comte de Hanau-Lichtenberg construisit à Bouxwiller une « Ecole Latine » qui était située en face de l’église protestante. Cette date marque le début de l’enseignement secondaire à Bouxwiller.

Il y a 400 ans, le latin était déjà  enseigné à Bouxwiller, et cet enseignement perdure pour la joie des lycéens inscrits dans cette option.
Le 29 septembre 2012, le Proviseur du lycée Adrien Zeller, Monsieur Philippe Buttani, et le comité d’organisation de la ville de Bouxwiller tenaient à organiser des manifestations de taille !
Quelques mois avant les événements énoncés, les élèves du collège et des deux lycées de la ville avaient préalablement formé un immense « 400 » visible à une certaine hauteur, afin d’immortaliser l’image par une photographie.

Une matinée sous le signe des années 1920-30

Les élèves étaient invités à se vêtir, dans le style des années 30. Pour ce qui est des vêtements portés par les participants, il y a majoritairement eu de longs manteaux, portés par les garçons, et de belles robes noires très seyantes pour les demoiselles. Les chapeaux, bandeaux et écharpes étaient très présents. Et certains accessoires comme les pipes, par exemple, étaient également au rendez-vous. Ce fut donc un délicat mélange de plumes, de paillettes, et de couleurs.
Notons aussi que des élèves qui n’avaient pas cours le samedi, se sont tout de même déplacés pour l’occasion !

En interrogeant quelques élèves, nous avons pu remarquer qu’ils furent nombreux à être allés fouiller dans les vielles affaires de leurs grands-parents. Et, après avoir gratté méticuleusement la poussière qui avait établi logement sur leurs vêtements, ceux-ci illuminaient les yeux de tous les passants.

La dictée

Afin de mieux se fondre dans l’ambiance, quelques uns des 90 élèves costumés devaient écrire la dictée à l’aide d’une plume, accompagnée de son encrier et d’un buvard. Il s’agissait d’un texte d’Anatole France intitulé « La Rentrée ». D’après certains élèves, la dictée n’était pas tellement dure, mais plutôt longue. On notera que dans les autres salles, là où les élèves avaient cours normalement, la dictée a elle aussi été donnée aux élèves non-déguisés. Ensuite, la dictée a été ramassée et corrigée, afin d’élire la copie qui sera la mieux orthographiée et la mieux calligraphiée.
Monsieur Buttani et Monsieur Weibel, qui ont allègrement participé à cette journée, se sont prêtés au jeu pour l’occasion. Lors de son interview, Monsieur Weibel a déclaré : « Je n’ai pas trouvé la dictée bien difficile ». Phrase qui a suscité quelques émois auprès des élèves, car, si l’on se fie à la rumeur, celui-ci aurait jeté quelques regards indiscrets sur la copie de son voisin…

Mais M. Weibel a aussi prononcé plus sérieusement que: « La matinée a été exceptionnelle, avec un super investissement des élèves ». Il nous a aussi fait remarquer que cette journée était très importante, car cela « représentait l’éducation du peuple et de la localité ».

Après que les élèves et les parents, également conviés à la fête, eurent terminé de composer, une musique diffusée plusieurs fois dans l’enceinte de l’établissement, « Y’a D’la joie » de Charles Trenet, a rythmé la fin de matinée.

Fin de matinée

Des photos de lycéens costumés ont été prises au C.D.I, de quoi laisser une trace de cet évènement mémorable, imprégner à jamais les murs du château. Aussi, tous les clichés seront étudiés par un jury composé des membres du conseil de la vie lycéenne, qui en élira le(s) meilleur(s), et le résultat sera connu lors de la remise des prix, le samedi 10 novembre. Cette soirée sera aussi celle qui marquera la clôture des manifestations.

Mais les organisateurs de cette matinée inoubliable avaient réservé une dernière surprise à leurs concitoyens, de façon à ce qu’elle se termine en apothéose !
Après la dictée et les nombreuses photos, place fut donnée à une pièce de théâtre mettant en scène les élèves latinistes de 2nde sur le thème des 400ans du lycée.

Cette demi journée a été une journée forte en émotion, surtout pour les personnes ayant étudié au château. Elles ont pu revoir les anciennes photos de classe, qui se trouvaient exposées à l’orangerie, et ont pu participer à la dictée, à l’occasion de cette journée fabuleuse.

Une ambiance festive régnait au lycée. De quoi bien débuter l’année…

Les élèves de Seconde 4
groupe de Littérature et Société