Category Archives: Les 400 ans

Les 400 ans : des images d’archives ?

Les manifestations des « 400 ans » nous ont donné l’occasion de fouiller dans les archives du lycée. Lors de ces recherches nos archivistes ont découvert des images étonnantes.
Personne ne sait vraiment par qui elles ont été prises, ni à quelle occasion ni même à quelle période. Il est malheureusement impossible de vous les montrer toutes tant il y en a à voir, mais il nous a semblé important de vous faire partager quelques unes de ces étonnantes images d’archives…



Les 400 ans : l’article paru dans les DNA

La classe de latin a proposé une saynète à la fois pleine d’humour et très instructive, préparée en un temps record avec le Théâtre du marché aux grains. Mêlant différentes sciences, les comédiens ont déchiffré la plaque ornant le premier bâtiment de 1612, que des générations d’élèves connaissent car elle est toujours conservée dans le lycée, actuel. « À la jeunesse » ont-ils scandé, reprenant le texte latin et grec de l’ornement, qui précise aussi que « l’honneur et la vertu sont la reconnaissance de l’effort ». Photo DNA – Camille Andres

Près de 200 personnes ont assisté hier au lancement d’un mois de commémoration pour les 400 ans de l’enseignement secondaire à Bouxwiller. L’événement a été l’occasion de rencontres entre plusieurs générations de lycéens, des années 30 à aujourd’hui. Temps fort de la journée, une dictée a réuni des dizaines de participants, dont certains en costume d’époque.

Maître Janus… à la dictée

« Je vais vous dire ce que me rappellent tous les ans, le ciel agité de l’automne, les premiers dîners à la lampe, et les feuilles qui jaunissent dans les arbres… »

Têtes penchées sur les copies, les « élèves » s’appliquent pour ne faire aucune rature. Parmi eux, les cheveux blancs des anciens élèves, mais aussi les coiffures garnies de plumes de jeunes lycéennes, qui se sont costumées à la manière des années folles.

« Un gribouillage sera considéré comme une erreur, la plus belle calligraphie sera récompensée »

Samedi 29 septembre : venez passer votre certificat d’études au lycée !

Chers Collègues,
Chers Parents et Elèves,

Vous trouverez ci-dessous quelques précisions au sujet de la journée du samedi 29 septembre, journée qui marquera le début des manifestations consacrées aux 400 ans de l’enseignement secondaire à Bouxwilller.

La matinée de samedi s’articulera autour de trois thèmes principaux : la participation active des élèves, la dictée du Certificat d’Etudes et les inaugurations officielles.

Une matinée sous le signe des années 20

Afin de marquer l’aspect festif de cette journée de commémoration et nous faire voyager un peu plus encore dans le temps, les élèves qui le souhaitent viendront costumés au lycée, habillés à la mode des années 1920/30. Ces mêmes élèves, inscrits auparavant à la Vie Scolaire, composeront leur dictée du Certificat d’Etudes en salle polyvalente. Dans cette salle composeront également les adultes et parents qui le souhaitent, si possible également costumés. Les « candidats » de la salle polyvalente seront invités à composer à l’encre et à la plume, comme autrefois… Pour les autres élèves, la dictée aura lieu dans leur salle habituelle.

Par ailleurs un concours des élèves les mieux costumés sera organisé par les élèves du Conseil de Vie Lycéenne.

Les 400 ans : le calendrier complet des manifestations

Samedi 29 septembre
Ouverture des animations du 400ème
10 h Dictée (sur inscription)
11 h Visite de l’exposition
12 h Cérémonie officielle
13 h 30 Repas à la cantine (sur réservation)
15 h Animations : concert – visite insolite

Mardi 2 octobre
Conférence Bernard Vogler
″Le Gymnase de Strasbourg, précurseur et modèle ″
19 h 30 Salle de l’Orangerie

Les 400 ans : les objectifs des manifestations

Au cours de ces 400 ans, la vie à Bouxwiller et dans sa région a été marquée de diverses manières par l’existence de ce type d’école :

  • Dans le passé, la présence d’une communauté d’élèves et de professeurs venant d’horizons plus ou moins lointains a enrichi la vie sociale de la ville, de même que les multiples pensions ou demi-pensions ont apporté des ressources non négligeables à la population.
  • Dans cette région rurale, la proximité d’un lieu d’enseignement secondaire a multiplié les possibilités d’ascension sociale. Aujourd’hui encore, peu de villes de 4000 habitants sont à même d’offrir à leur jeunesse l’occasion de fréquenter jusqu’au baccalauréat un enseignement général, technologique ou professionnel.


Les manifestations culturelles et festives permettront de :

Commémorer
Faire prendre conscience de l’ancienneté de l’enseignement secondaire à Bouxwiller. Cette continuité à travers le temps a conditionné le maintien de trois établissements dans une petite ville de 4000 habitants.

Fédérer
Faire participer l’ensemble des associations culturelles et les établissements scolaires à un projet commun

Fêter
Marquer l’évènement dans la conscience et le souvenir des participants et des habitants par des manifestations mêlant émotion, plaisir et échanges.