Category Archives: Non classé

Les Etoiles du Savoir

banniere etoile du savoir

 

Mercredi 15 Novembre 2017, six lycéens volontaires de Terminale S participent à l’opération « Etoiles du Savoir » organisée par le Jardin des Sciences de l’Université de Strasbourg, le Cercle Gutenberg, la Maison de la science en Alsace et l’Opéra National du Rhin.

Il s’agit d’une rencontre inédite à l’Opéra de Strasbourg avec des chercheur(e)s enthousiastes et reconnu(e)s du Cercle Gutenberg, de toutes disciplines (Physique Quantique et Magnétique, Chimie, Économie, Littérature, Physique, Biologie moléculaire, Mathématiques, Chimie verte, Médecine, Informatique, Génétique moléculaire, Physique du Globe, Génétique, Neurochimie, Biotechnologies.). C’est l’occasion, pour nos élèves, de partager des réflexions sur les choix d’orientation et de nourrir leur curiosité, en posant des questions directement aux chercheur(e)s sur leur parcours, leur métier et leur passion.

La matinée commence à 9h par un temps d’accueil, suivi d’une petite visite de l’Opéra. Ensuite, en binôme, les élèves rencontrent les chercheurs dans les loges des spectateurs pour échanger et poser leurs questions.

Pour clôturer l’événement, à partir de 12h, les élèves sont conviés aux répétitions du Ballet de l’Opéra national du Rhin pour le spectacle «Forsythe·Kylián-Scholz». Ceux qui le souhaitent, peuvent assister gratuitement, en compagnie d’une personne de leur choix,  au spectacle le soir même.

En attendant l’heure du spectacle, ils sont invités, l’après-midi, de 16h à 17h, à une séance au planétarium de l’Université de Strasbourg.

bannière logo etoiles

Projet danse 1ères L

Cette année encore Pôle Sud (Centre de développement chorégraphique national de Strasbourg, programmant et développant la danse sur la région) a proposé un projet fédérateur en danse à 4 établissements scolaires du Bas-Rhin. Les élèves de 1ères L de notre lycée ont eu la chance de pouvoir y participer.

Mercredi soir le 11 octobre 2017, ils sont allés voir le spectacle « Bien sûr les choses tournent mal » de la compagnie KUBILAI KHAN Investigations, qui fête cette année ses 20 ans d’existence. Ce spectacle du chorégraphe Franck Micheletti, de grande qualité, résolument moderne, alliant différents arts (danse, musique, texte, graphisme projeté, lumières) et posant une réflexion sur le devenir de notre monde a fait l’unanimité auprès de nos élèves. Les 4 danseurs émérites (engagés physiquement et émotionnellement dans une danse virtuose et originale) et les musiciens, présents sur scène, ont donné à voir un spectacle époustouflant de 70 minutes.

Le lendemain (jeudi 12 octobre), place à la pratique : Idio Chichava (un des danseurs de la compagnie) s’est déplacé au lycée pour un atelier de danse. Pendant 2 heures, il a fait découvrir et vivre aux élèves des principes de travail du mouvement dansé de la compagnie (utilisation importante du sol,  déplacements dans l’espace…). Il leur a fait  expérimenter des procédés de composition qui ont été mis en place dans le spectacle. Ils ont aussi testé des processus de création qui ont été mis en œuvre pour élaborer la pièce. En fin d’atelier par petits groupes, tous les élèves ont pu montrer le résultat de leur travail. Pour beaucoup d’élèves, c’était leur premier contact avec la danse contemporaine et pour la plupart d’entre eux cela restera une belle expérience.

 

danse3 danse2 danse1

 

 

 

 

 

 

« Te cambio un mes por un mes »

Laura, Séréna et Axel sont bien arrivés à Alicante pour un mois d’échange. Ils ont eu droit à un accueil de fête à l’aéroport, et leur rentrée s’est bien passée !Llegada a Alicante

Une nouveauté au lycée Adrien Zeller : Sciences+

C’est quoi l’option « Sciences + » au lycée Adrien Zeller ?

Sur l’horaire AP+MPS du jeudi après-midi, nous sommes 20 élèves de seconde à avoir 3h de Physique-Chimie ou de SVT ou de Maths.

Voici notre premier défi en Physique–Chimie : Évaluer la taille d’une molécule d’huile à la manière de  Benjamin Franklin qui  avait fait tomber  en 1762  une cuillerée d’huile alors qu’il était dans une barque sur un lac près de  Londres. L’eau semblait plus « rigide » sur environ 2000 m². Cette observation  allait être le point de départ de la première estimation de la taille d’une molécule et même une preuve de l’existence des molécules.

Il nous suffit d’adapter l’expérience à une autre échelle réalisable en salle de sciences faute de lac à Bouxwiller !

Déposons à la surface de l’eau une fine couche de poudre de lycopode ou de talc. Faisons  tomber une goutte d’huile diluée dans l’acétone. La goutte s’étale spontanément et « pousse » vers l’extérieur la poudre de lycopode. Prenons des photos. Évaluons la surface S de la tache d’huile. Déterminons par une autre expérience le volume moyen d’une goutte puis calculons  le volume V d’huile réellement contenue dans la goutte. Démontrons que  la tache d’huile doit être  monomoléculaire d’épaisseur e égale à la taille d’une molécule. Il ne nous reste plus qu’à diviser V par S pour trouver e.

photo 1 Margot Léonard

 

photo Margot Léonard

Notre résultat est de l’ordre de 10-7 m  (0,000 000 1m) ou 10-8m selon les essais.

3h, c’est trop long ? Pas du tout ! Tout s’enchaîne au final de façon très logique et nous avons eu du temps pour réfléchir en groupe, comprendre, expérimenter et conclure.

Margot Léonhard ( photos) – Valentine OBERLE  et Mme GUHL (texte)

A la découverte de la géologie vosgienne

Les trois classes de Tles S sont en séjour dans les Vosges, à la découverte de la géologie locale. Ce qui n’empêche pas des rencontres insolites !

vosges1 vosges 2