Exposition temporaire au CDI : un épisode de la Shoah – la tragédie de Guerry

Les 24 juillet et 8 aout 1944, des juifs d’Ingwiller, Dettwiller et Hochfelden ont été précipités dans trois puits par la milice au lieu dit de Guerry. Il s’agit de vingt huit hommes et huit femmes qui avaient été évacués à partir de l’été 1940 du côté de Saint Amand Montrond (Cher). Un seul survivant était parvenu à s’échapper du camion qui les emmenait sur le site de Guerry. Il a ainsi pu donner les éléments nécessaires pour localiser le lieu de la tragédie.

Les massacres des puits de Guerry à Savigny-en-Septaine ont touché de nombreuses familles juives au niveau local et constituent un des faits les plus marquants de la période de la Libération dans le Cher. Mais c’est avant tout un témoignage atroce du génocide juif entrepris par les nazis en France.

L’exposition est installée au CDI jusqu’au 24 mars 2018

Photos : Laurence Jost-Lienhard – Intervention de M. Lévy sur la tragédie de Guerry

Un des puits de Guerry (archives départementales du Cher)

shoah2 shoah1

les-puits-de-guerry-dadp-du-cher-c.-poissonnet-_img