Un lien entre les sciences de gestion et sécurité routière ?

Le cours de sciences de gestion et la sécurité routière : deux sujets différents qui se rapprochent…

Les sciences de gestion sont étudiées en classe de 1°STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion). L’un des thèmes de cette matière s’intitule « les phénomènes relationnels » : on y parle des influences que l’on peut exercer au sein d’un groupe, lors d’une communication. Il existe 3 stratégies pour influencer autrui :

  • on peut faire appel à l’affectif ou à l’émotionnel : ce qui veut dire qu’on utilise les émotions et les sentiments pour influencer l’autre
  • ou alors on peut faire appel au sentiment d’appartenance : ce qui signifie que l’on met en évidence les comportements attendus au sein du groupe auquel l’individu appartient (groupe d’appartenance)
  • ou bien encore, on peut faire appel à l’argumentation logique : on s’appuie sur des faits réels, des preuves et illustrations pour faire changer d’opinion la personne que l’on souhaite influencer

… Mais quel est le rapport avec la sécurité routière ?

Lors de la matinée de sécurité routière du mercredi 15 octobre, les élèves du lycée Adrien Zeller, avaient assisté à un crash test afin de nous sensibiliser aux dangers de la route. Notre classe de 1°STMG a pu faire le lien entre le cours de la semaine, de Madame Matter, et cette intervention ! En effet, nous avions relevé que les intervenants de la sécurité routière avaient utilisé non pas une stratégie, mais les trois stratégies d’influence, vues et travaillées le jour précédent en sciences de gestion :

  • L’appel à l’affectif : reconstitution d’une histoire vraie celle d’un jeune de notre âge, Alex (16ans). Madame Dragotto de la sécurité routière a donné tous les détails du drame avec une certaine lenteur, une gravité dans la voix et en posant des silences. (« Alex avait toute sa vie devant lui… »)
  • L’appel au sentiment d’appartenance : Alex était un lycéen auquel nous pouvons nous identifier très facilement. («Alex se rendait tous les matins au lycée, comme vous… »)
  • L’appel à l’argumentation logique : les animateurs ont démontré, images à l’appui, l’importance du port du casque et des distances de freinage.

Nous avons donc pu assister à une mise en pratique du cours et avons pu observer que les techniques utilisées ont été très efficaces puisque la sécurité routière a atteint son objectif : nous sensibiliser aux dangers de la route !

La classe de 1°STMG