Speed science : un speed dating à l’Académie des sciences !

speed-science-1La semaine dernière, une élève de notre établissement a été sélectionnée pour participer au « Speed science » à Paris. Le concept en est simple : cent jeunes entre 16 et 20 ans rencontrent cent scientifiques durant une journée pour échanger. Cet événement a lieu tous les ans à l’Académie des Sciences et ça a l’air vraiment unique ! En voici le récit :

Ce samedi, je me suis levée plus tôt que d’habitude, à 4 heures 30. En effet, j’ai pris le train de 6 heures 09 en direction de Paris. Je me rendais au Speed Science !
La rencontre a commencé à 10 heures avec l’accueil des participants. Nous nous sommes installés dans la salle de conférence où trois éminents scientifiques nous ont fait une petite présentation de leurs recherches actuelles.
Yves AGID nous a parlé des noyaux gris, Etienne GHYS nous a démontré que le ballon de foot de la coupe du Monde de Brésil était en fait un cube, et Bernard ROQUES nous a parlé de la douleur.

Nous avons ensuite eu la chance de nous asseoir dans la coupole, où les académiciens se rassemblent au moins trois fois par an pour parler de leurs découvertes.
Après un buffet plus qu’excellent, nous avons enfin débuté le « Speed Science ». Le but en est simple : on discute 10 minutes avec un scientifique, puis on change de table et on recommence. J’ai ainsi eu la chance de rencontrer neuf chercheurs. C’était très intéressant et instructif.
Nous avons ensuite eu une petite collation, où nous avons encore pu échanger avec les scientifiques. L’atmosphère était très détendue, et tout le monde était très accueillant. Je pense que cette journée fera partie des plus insolites de ma vie.


Je conseille ce concours à tous les jeunes qui s’intéressent aux sciences, et pas forcément au domaine de la recherche. Il est destiné aux jeunes qui ont entre 16 et 20 ans, tous les frais sont pris en charge, et ça vaut vraiment le coup. Pour ceux qui veulent devenir chercheur, voici quelques points sur lesquels tous les scientifiques s’accordent : il faut être passionné, persévérant et curieux. Si vous voulez faire de la recherche mais n’avez pas encore d’idée de sujet, ce n’est pas grave. La plupart des scientifiques étaient dans ce même cas que vous avant de commencer les études.
Donc surtout, n’oubliez pas de participer au Speed Science de l’année prochaine.
Pour un complément d’informations, vous pouvez aller sur le site de l’Académie des Sciences, ou me demander directement.


http://www.academie-sciences.fr/speed_science_2014.htm

Lucie Chopin, TS1

speed-science-2