Voyage d’étude à Auschwitz

C’est le mercredi 7 février 2018 que notre groupe de LRA, langue régionale d’Alsace – option culture régionale – a visité le camp d’Auschwitz, ancien camp de concentration et centre de mise à mort situé sur le territoire polonais. Pour cela un vol matinal, dès 7 h 30, nous a conduits à l’aéroport de Cracovie aux alentours de 8h45. Puis nous nous sommes directement dirigés à Auschwitz, qui se situait à encore 1h de bus.

Dans un premier temps, notre groupe a longé la ligne de chemin de fer enneigée, pour arriver à la Judenrampe : à la descente, une sélection avait alors lieu entre ceux qui allaient rejoindre à pied le camp d’Auschwitz-Birkenau, environ à 800 m, et ceux qui étaient dirigés directement vers les chambres à gaz (bunker ou krematorium) en camion.

Une fois arrivés au camp d’Auschwitz II (Birkenau), nous avons passé 4 heures à visiter la plus grande partie du centre de mise à mort, c’est-à-dire les allées où se faisait la sélection des déportés, les restes de chambres à gaz détruites par les nazis et les fosses, et une petite partie du camp de concentration avec le sauna. C’est vers 14h30 que nous avons mangé dans le bus, les températures oscillant entre -1°C et – 5°C avec un ressenti encore plus bas à cause du vent et de la neige qui a commencé à tomber l’après-midi.

Après cela la visite a concerné Auschwitz I, camp de concentration, l’entrée marquée par la phrase si malheureusement connue « Arbeit macht Frei ». Là, la visite des blocks, transformés en musée nous a véritablement émus et choqués de par l’énorme quantité de cheveux, chaussures, vêtements, lunettes, valises et encore autres effets personnels qui sont conservés à intérieur de celles-ci. Cela témoigne et démontre l’immensité de l’extermination de près de 1,1 million personnes qui ont si tristement perdu la vie entre fin 1941 et novembre 1944.

C’est alors qu’à 20h00 nous avons repris l’avion direction Strasbourg avec plein de « souvenirs » et de pensées envers toutes ces victimes du régime nazi. Cette journée pédagogique nous a permis de nous renseigner et de pouvoir confectionner un itinéraire avec des photos et des renseignements, trouvés et faits par nous-mêmes. En effet notre projet est de retracer notamment toute la vie d’un ancien professeur de notre lycée, Maurice BLOCH, qui a été déporté à Auschwitz par le convoi du 20 novembre 1943 depuis Drancy.

 

Lucas JOST – TES1

 

IMG_0039 IMG-20180208-WA0024 IMG-20180208-WA0026IMG-20180209-WA0006