Calendrier de rentrée

La rentrée des classes aura lieu le mardi 2 septembre pour toutes les classes selon le calendrier suivant :

- 8 heures pour les classes de Seconde
- 9 heures pour les classes de Première et Terminale

Les élèves pourront accéder à la demi-pension dès le premier jour de cours.

Très bonne rentrée à Tous !

Les élèves du CVL et de la MDL aux Restos du Cœur

restos-coeur1

La remise du chèque aux Restos du Coeur

Les élèves du Conseil de Vie Lycéenne et de la Maison Des Lycéens
rencontrent les bénévoles des Restos du Cœur, avec le Service Animation Jeunesse du Pays de Hanau

Ce mercredi 25 juin 2014, après avoir passé toutes les épreuves du baccalauréat, les élèves élus du Conseil de Vie Lycéenne et les élèves membres du bureau de la Maison Des Lycéens ont tenu à rencontrer les équipes des « Restos du Cœur », avant de leur remettre un chèque de 1100€, somme récoltée suite à leur action de solidarité : « La journée des Enfoirés » du 07 Mai 2014.
C’est en partenariat avec le Service Animation Jeunesse du Pays de Hanau que cette action avait été montée, et c’est donc grâce à M Kleinclauss, responsable du SAJ, que cette visite a pu être organisée.

Ainsi, une petite délégation du lycée Adrien Zeller, composée d’une partie des élèves de la MDL et du CVL, de M Kleinclauss, Responsable du SAJ, M Wintz, enseignant et de Mme Vincent, CPE, ont pu rencontrer Mme Nicole Steyer, bénévole aux Restos du Cœur et contact pour le lycée au sein de l’association. C’est d’ailleurs par son biais que les élèves avaient déjà pu participer à l’action d’emballages de cadeaux, au mois de décembre, au bénéfice des « Restos du Cœur ».
Les élèves ont également été reçus par Mme Gisèle UNTERSINGER, Présidente Départementale des « Restos du Cœur », et par de nombreux bénévoles qui leur ont expliqué leur rôle au sein de l’association, ainsi que toute la palette de l’aide proposée aux bénéficiaires des « Restos du Cœur ».
Les élèves ont été surpris d’apprendre que grâce à leur action, 1100 repas seraient distribués aux plus démunis. C’est donc impressionnés et fiers que les élèves ont pu visiter les locaux et le dépôt, et s’entretenir avec les différents bénévoles.
C’est une belle action, et un beau point final à cette année consacrée aux « Restos du Cœur » pour les élèves de la MDL et du CVL du Lycée Adrien Zeller.

Céline VINCENT, CPE

restos-coeur2

La visite des locaux des Restos du Coeur

Vous connaissez la technologie « nanosilver » ?
Un communiqué scientifique des élèves de T°S

Cet article est proposé par les élèves suivant la spécialité physique en Terminale Scientifique. Dans le cadre d’un travail sur les nanomatériaux, travail axé sur les compétences « extraire des informations et communiquer « . les élèves ont voté en interne via scolastance et classé les sept articles proposés.

M-N Guhl


Communiqué scientifique des élèves de Terminale S – spécialité Physique-chimie

De l’argent jusque dans nos chaussettes.
Les phéniciens avaient constaté une meilleure conservation de l’eau, du vin, des aliments dans des récipients en argent et son effet favorable à la santé. Depuis longtemps, l’argent est utilisé en photographie et il est connu comme très bon conducteur et catalyseur.
Aujourd’hui, les applications biocides des ions argent Ag + sont en plein développement. On trouve des nanoparticules d’argent de quelques milliardièmes de mètres un peu partout : dans le domaine médical (pansements activant la cicatrisation ….), le textile (chaussettes, vêtements de sport, etc.), l’électroménager (paroi intérieure de réfrigérateur, touche nanosilver d’un lave-linge), serpillières, revêtement extérieur de mobilier destiné aux collectivités, etc.
Des atomes d’argent sont injectés ou fabriqués sur place en amas de géométrie très particulière dans le matériau élaboré et ils se transformeront lentement en ions Ag + par oxydation sous l’action de l’air et de l’humidité. L’effet est donc toujours présent au bout d’un certain nombre de lavages pour les textiles, tant qu’il reste des amas d’atomes d’argent en réserve. Ces ions argent ont une activité antibactérienne : finies les infections, la prolifération des microbes mais aussi les mauvaises odeurs, la décoloration des tissus sous l’effet de la transpiration… L’action de ces ions est aujourd’hui assez bien comprise et modélisée : elle se situe au niveau de la paroi des cellules et de l’ADN des micro-organismes à détruire.
Industriels, économistes, scientifiques mettent beaucoup d’espoir, de financement et de recherches dans cette nanotechnologie argentique. La demande en argent augmente. Mais ces nanoparticules sont-elles toxiques pour les cellules des mammifères, des végétaux et pour les bactéries du sol ? Vue leur petite taille, elles franchissent inévitablement la peau de leur utilisateur.
Malgré les risques soupçonnés, l’argent nanométrique est largement diffusé. Le consommateur va-t-il se passer de chaussettes qui sentent moins mauvais, d’une lessive à plus basse température donc
d’économies ?

Encore une raison de plus d’être un consommateur averti car informé et responsable !

Cet article a été choisi par les élèves eux-mêmes parmi les 7 proposés
lors d’un travail avec Mme GUHL en spécialité physique-chimie en terminale S
dans le cadre du thème : matériaux innovants et nanotechnologies.

Les élève de 1°S1 à la découverte du sentier de la Moder

P4030001P4030003P4030023

Le 3 avril 2014, les élèves de la classe de 1ere S1 ont parcouru à pied les 14 km séparant Ingwiller de Pfaffenhoffen en empruntant le Sentier de la Moder. Ils tiennent à vous faire partager leur expérience.
Une conférence préliminaire avait été organisée au lycée la veille, en collaboration avec le Club Vosgien et le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, par notre professeur d’histoire-géographie Monsieur Jean-Marc Parment, qui fut également notre principal accompagnateur. Le Club Vosgien était représenté à cette séance par messieurs Joseph Burckel, vice-président du CV de Haguenau-Lembach et concepteur du projet de création du Sentier de la Moder, Jean-Paul Fuhrer, inspecteur des sentiers adjoint du district I et, à ce titre, coordonnateur de la réalisation du cheminement sur le terrain (les CV de Wingen-sur-Moder, Ingwiller, Val de Moder et Haguenau-Lembach, dont les secteurs sont traversés par l’itinéraire, sont situés dans le premier district du Club Vosgien), Albert Fuchs, président du CV du Val de Moder. Monsieur Sébastien Morelle, chargé de mission, représentait quant à lui le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord ; il nous a parlé de la biodiversité dans les territoires traversés par ce sentier.
L’itinéraire présente cette particularité de débuter en plein cœur des Vosges du Nord, à la source de la Moder, au hameau de Moderfeld, pour, après avoir traversé Wingen, rejoindre Ingwiller. A partir de là, on s’engage dans la plaine pour traverser des paysages essentiellement agricoles agrémentés de villages où les maisons de style alsacien, notamment des fermes traditionnelles, sont encore nombreuses, surtout dans le Hanauerland. En définitive, le sentier rejoint en aval la confluence de la Moder avec le Rhin du côté de Fort-Louis.
Faisant suite à un cours de géographie consacré à l’Alsace, cette séance de présentation fut une belle introduction à notre future escapade : nous avons notamment découvert le processus de mise en place d’un tel sentier (choix du tracé, demandes d’autorisations, recherche de financements publics et privés y compris pour l’édition d’un topo guide décrivant le parcours, actions de balisage sur le terrain jusqu’à l’ouverture du chemin en juin 2010) ainsi que les différentes espèces végétales et animales pouvant peupler les zones traversées. Nous avons pu en outre assister en avant-première à la présentation, dans une version non encore définitive, d’un film de promotion sur la Fédération du Club Vosgien. Nous remercions donc chaleureusement le Club Vosgien ainsi que le parc des Vosges du Nord pour ces interventions enrichissantes.
Enthousiastes, nous avons donc rejoint en car notre guide monsieur Michel Wagner, du CV du Val de Moder, devant la piscine d’Ingwiller le jeudi 3 avril en début de matinée. Armés de nos sacs à dos et de nos baskets (et, pour certains, de leurs chaussures de randonnée), priant pour qu’il ne pleuve pas, nous avons traversé Menchoffen et Obermodern grâce au fameux Sentier de la Moder fort bien balisé de son chevalet bleu. Nous avons tous profité des paysages variés, typiques du Pays de Hanau, qui s’offraient à nous au fil de notre promenade scolaire. A notre grand étonnement, nous sommes arrivés à Zutzendorf où nous avons été très bien accueillis à l’école maternelle du village pour le repas… à 10h30 ! Effectivement, la motivation générale de la classe s’est manifestée par un rythme de marche bien plus soutenu que ce qui avait été prévu.
C’est donc après une longue pause digestive que nous avons repris notre périple jusqu’à Pfaffenhoffen où nous sommes une fois encore arrivés bien tôt. Le temps clément a incité notre professeur et notre guide à nous emmener faire une extension jusque sur les hauteurs dominant la ville, plus précisément sur le Bitzenberg, pour nous reposer et nous détendre. Là, nous avons passé tous ensemble d’agréables et mémorables moments. Nous avons aussi profité de la vue qui s’offrait vers les hauteurs du massif vosgien.
Cette sortie s’inscrivait dans le cadre de nos programmes d’ECJS (éducation civique, juridique et sociale) et de géographie : la découverte d’un territoire de proximité à travers l’exemple d’un aménagement réalisé dans le secteur du lycée, en l’occurrence le Sentier de la Moder. Elle nous a apporté de nouvelles connaissances, fort substantielles, et nous a permis de découvrir des chemins dont nous ignorions l’existence.
Nous remercions monsieur Parment pour son dévouement ainsi que tous les intervenants du Club Vosgien et espérons que, comme nous, vous emprunterez ce nouveau sentier !

Céline, Lou et Louise

Deux premiers prix au concours du Printemps de l’écriture !

Courant d’air… Le thème de l’année 2014 du concours du Printemps de l’écriture.
Première Guerre Mondiale… le thème choisi par les professeurs de littérature et société du lycée Adrien Zeller de Bouxwiller pour le centenaire.
Voyez-vous un lien ? Les élèves, eux, l’ont vu, à tel point que deux textes ont été primés : « Juste un souffle », de Laura Gangloff, en 2de5, a obtenu le premier prix ex aexequo individuel dans la catégorie sujet d’invention, et « Comme le vent », d’Elise Meisse et Laurine Jacquel en 2de4, a obtenu le premier prix en petit collectif dans cette même catégorie.

Face au sujet « Un courant d’air et tout est bouleversé », les élèves ont su faire preuve d’originalité, Laura, elle, a adopté un point du vue particulier, celui d’une balle tirée qui survole les tranchées allemandes et françaises et se rend compte qu’elle voit les mêmes hommes de chaque côté, avec les mêmes angoisses, les mêmes espoirs. Elise et Laurine, quant à elles, ont écrit un journal de bord des tranchées, à la manière des Lettres de Poilus, et le courant d’air s’infiltre sous toutes les formes : c’est le souffle du courage qui anime les hommes, c’est le calme avant la tempête d’obus, c’est l’explosion d’une bombe, c’est le sifflement d’une balle meurtrière, c’est le vent qui porte les pensées, ce sont les feuilles du journal qui passent de main en main au gré des évènements …

Les élèves et leur professeur Mme Huntzinger ont été conviées à la remise des prix, elles ont été chaleureusement récompensées. Ce fut une belle aventure d’écriture, que nous conseillons à tous de vivre, et,  pour reprendre une phrase de nos écrivaines en herbe Elise et Laurine, « Les personnes écrivent dans ce journal et d’autres prennent leur place, c’est comme un cycle naturel des choses. Nous sommes comme le vent, lorsqu’il n’y a plus de souffle, il n’y a plus de vie ».

Nos trois élèves primées au Printemps de l’écriture :
Laurine, Laura et Elise

Télécharger les fichiers :
« Juste un souffle » et « Comme le vent »